monde

McDonald’s cède 80% de son gâteau en Chine pour plus de 2 milliards de dollars

McDonald’s cède 80% de son gâteau en Chine pour plus de 2 milliards de dollars

Jusqu’à 2,08 milliards de dollars (1,97 milliard d’euros). C’est la somme que vont débourser le conglomérat chinois Citic et le fonds d’investissement américain Carlyle pour une participation de 80 % dans la société qui administrera désormais la franchise McDonald’s en Chine continentale et à Hongkong.

Confronté à une concurrence acérée et à une érosion du marché, le géant du fast-food a annoncé ce lundi céder le contrôle de ses opérations dans l’Empire du Milieu, tout en gardant l’ambition d’y accroître son réseau de restaurants franchisés.

McDonald’s conservera 20 % de l’entité

Avec cette transaction, le numéro un mondial de la restauration rapide se sépare des quelque 1 750 restaurants qu’il possédait dans le pays. Dans le détail, Citic contrôlera 52 % de la coentreprise, Carlyle en prendra 28 %, tandis que McDonald’s conservera 20 % de l’entité, selon un communiqué commun, qui précise que l’accord est valable pour vingt ans.

« En travaillant ensemble, nous allons débloquer une croissance encore plus rapide », a assuré le PDG de McDonald’s, Steve Easterbrook, qui compte notamment se baser sur la force de frappe financière de ses partenaires pour rénover et étendre son réseau.

Objectif : 1 500 restaurants de plus d’ici à cinq ans

Objectif : ouvrir 1 500 restaurants supplémentaires en Chine sur les cinq prochaines années, sur fond d’essor de la classe moyenne et d’urbanisation galopante, et en visant les villes moyennes, où il est moins présent.

Cela reviendrait à augmenter de moitié le réseau de restaurants actuel : en effet, fin 2016, la marque à l’arche dorée comptait au total environ 2 400 établissements en Chine populaire et 240 à Hongkong, mais seul moins d’un tiers étaient franchisés.

Latest stories

To Top