Actualités

Festival internasional Kreol 2016 : Allégations d’irregularités et de favoritisme

Festival internasional Kreol 2016 : Allégations d'irregularités et de favoritisme

Festival internasional Kreol 2016 : Allégations d’irregularités et de favoritisme

Joyce Veerasamy , militant culturel et defenseur des artistes et l’artiste Jean Alain Residu , partent en guerre contre l’organisation du Festival internasional Kreol. Cette activité est organisée conjointement par le ministère du Tourisme et la Mauritius Tourism Promotion Authority .

” Chaque année le Festival est celebré en grande pompe et le grand concert est très attendu par le public. Concernant l’edition 2016 , nous demandons à l’Independent Commission Against Corruption ( ICAC ) de mener une enquete et initier des actions necessaires contre les fautifs “, souligne Joyce Veerasamy.

Dans une lettre envoyée au directeur de l’ICAC , ils dénoncent les organisateurs de ce Festival qui, selon eux , auraient commis beaucoup d’irregularités en pronant une politique de favoritisme envers des proches , amis et membres de la famille.

Ils déplorent une des conditions de participation” il est clairement stipulé dans les formulaires du site officiel ( www/fik.mu ) que la selection des artistes pour le Festival sera basé sur  le Top 20 des radios depuis janvier jusqu’a octobre 2016. Mais plusieurs artistes avaient soumis leurs demandes de participation et n’ont pas été retenus… “ . Selon nos renseignement , certains artistes qui n’avaient pas postulé ont pu se produire. “Certaines chansons des artistes n’ont jamais passé à la radio , pourtant ils ont executé des numeros sur la plateforme….” diront nos deux artistes.

Joyce Veerasamy et Jean Alain Residu ont maintenu qu’une artiste ( Carla Martin ) , gagnante du PMSD GOT TALENT , qui serait proche de l’ancien Chairman de la MTPA et activiste bleue aurait été favorisée lors du Festival. Pourtant , diront – ils , ” aucune de ses chansons ne passe sur les ondes radio “.   Dan ki fason sa dimounn la eligible pou vinn interprete deux santé ( anglé ) à la gloire enn Leader politik ? Eski pena conflit d’interet ? komié sa dimounn la inn toucher pou so bann interpretations dan grand concert et dan Bal rann zariko ? “. Autant de questions, sans réponse pour le moment.

Les deux protestataires ont aussi mis l’accent sur le concert ” special seggae/reggae ” qui s’est tenu à Roche Bois en hommage à Kaya. ” Pourquoi il y avait des rastas lors du grand concert à les Salines ? ” Est-ce qu’on a voulu faire de la place au beau frère d’une ancienne ministre bleue ?” Ce dernier n’avait pas satisfait les critères de participation car ses chansons ne sont diffusées que rarement à la radio. ” Comment on a pu choisir cet artiste ? “, se demandent-ils.

” Kifer pou bann meme performance finn ena different cachet ? Ena artis finn gagne Rs 5000/- , ena inn gagne Rs 15,000/- , ena inn gagne Rs 25,000/- , ena inn gagne boukou plis….
…Boukou artis ki ti en droit partisipé pa finn gagne enn chance equitable…” ont soutenu Joyce Veerasamy et Jean Alain Residu qui disent suivre la situation de près.

To Top