Actualités

[Vidéo] Porlwi By Light: les couacs d’un samedi soir

Porlwi By Light: les couacs d’un samedi soir

La deuxième nuit de l’évènement avait pris un élan formidable. A 20 heures, les rues étaient déjà bondées et les échoppes opéraient à plein régime.

Mais en un rien de temps, dame nature devait faire des siennes. Il commence à pleuvoir à grosses gouttes. Les parapluies surgissent comme des champignons. La foule prend son mal en patience, avec l’espoir que ce sera de courte durée.

[Vidéo] Porlwi By Light: les couacs d’un samedi soir

Malheureusement, la nature en a décidé autrement. Ca inonde. Il est 20 heures 30 quand les organisateurs décident de tout annuler. La fête n’aura pas lieu.

Toutefois, des questions se posent. Selon les prévisions de la météo pour ce samedi, la pluie était au programme. Les organisateurs, en particulier Astrid Dalais et Emeric Vigier n’auraient-ils pas dû revoir leur copie plus tôt dans la journée ? On ouvre ici une parenthèse pour dire que notre journaliste avait essayé de contacter Astrid Dalais le matin du samedi pour des infos par rapport à la fête, elle devait refuser catégoriquement, sous prétexte qu’elle était occupée avec ses proches.

[Vidéo] Porlwi By Light: les couacs d’un samedi soir

Aussi, pendant que la pluie faisait rage, ça cafouillait un peu partout. La sécurité laissait à désirer. Un enfant s’était même perdu dans la foule et personne ne savait quoi faire.

Autre manquement : la décision d’annuler la fête n’avait pas été communiquée effectivement. Une bonne partie de la foule n’était pas au courant.

Porlwi By Light est une belle idée, à condition que les organisateurs soient bien éclairés sur certains aspects importants de l’affaire.

[Vidéo] Porlwi By Light: les couacs d’un samedi soir

 

Latest stories

To Top