Actualités

Pierre Dinan, économiste: « Si le gouvernement avait accordé un jour férié, cela aurait causé un ralentissement dans l’avancement économique »

Pierre Dinan, économiste: « Si le gouvernement avait accordé un jour férié, cela aurait causé un ralentissement dans l’avancement économique »

Inside News a interrogé l’économiste Pierre Dinan, sur les conséquences pour le pays, si le gouvernement avait accordé un jour férié le 3 janvier 2017. « La fabrication du gâteau national aurait connu un ralentissement et cela aurait eu un effet néfaste sur l’économie, » explique ce dernier.

« Chaque jour de travail apporte une contribution continue au gâteau national, » souligne l’économiste. «  Et ce gâteau que l’on produit quotidiennement tourne autour de Rs 425 milliards annuellement. Un jour de perdu coûte beaucoup à l’économie mauricienne, soit plus de Rs 500 millions, » nous fait comprendre Pierre Dinan.

Par ailleurs, les différents secteurs qui seront obligés d’opérer ce jour-là auront à faire des heures supplémentaires, indique notre intervenant. « Les employés travaillant dans les hôtels, les fast-foods entre autres devront faire des “overtimes”. » Et cela , poursuit-il, aura un impact sur le coût de la  production. Les finances de ces différents secteurs  connaitront une hausse.

Pour rappel, le jeudi 01 décembre, le gouvernement a décidé de rejeter la requête des fonctionnaires et employés d’organismes parapublics. Ils voulaient que le 3 janvier 2017 soit décrété jour férié.La raison avancée par ces derniers, était que les fonctionnaires ainsi que le public, allaient perdre un congé, car le 1er janvier 2017 est un dimanche.

Latest stories

To Top