Actualités

Déboursement de Rs 1,8 milliard du GM indien : Premiers fruits de la mission de Pravind Jugnauth en Inde

Déboursement de Rs 1,8 milliard du GM indien : Premiers fruits de la mission de Pravind Jugnauth en Inde

Déboursement de Rs 1,8 milliard du GM indien : Premiers fruits de la mission de Pravind Jugnauth en Inde

« No country has received nor will receive treatment better than Mauritius… » C’est ce qu’avait dit Abhay Thakur, le Haut commissaire de l’Inde le mois dernier. Ces paroles ont été honorées, hier après-midi, quand M. Thakur a remis un chèque de USD  52,95 million,  soit Rs 1,8 milliard (15 % des Rs 12.7 milliards ) sous forme de « grant » à Pravind Jugnauth, ministre des Finances. Et là, il convient de souligner l’efficacité du Grand Argentier, non seulement en matière de gestion, mais aussi par rapport au délai rapide de ce déboursement, quelques semaines après sa visite en Inde. Ce qui est certain, c’est que le Grand Argentier a su convaincre l’Inde de la nécessité de financer les projets majeurs du gouvernement mauricien.

 

pkj

 

Lors de sa visite en Inde du 13 au 18 septembre dernier, le ministre des Finances a eu l’occasion de rencontrer les membres en vue du gouvernement indien, à commencer par le Premier ministre, Narendra Modi, le ministre des Finances, Arun Jaitley, ainsi que la ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj. Il a aussi rencontré le ministre des Micros et Petites entreprises indiennes ainsi que celui du transport ferroviaire. Le leader du MSM s’est dit honoré d’avoir été reçu en audience par le PM indien malgré le calendrier chargé de ce dernier. Cela démontre, comme devait le faire ressortir Narendra Modi, dit-il, les relations « super spéciales » qui existent entre Maurice et l’Inde.

 

pkj2

 

Ce premier déboursement permettra ainsi au gouvernement de mettre sur les rails le projet de Métro Express. D’ailleurs, le ministre des Finances a eu des discussions avancées en ce sens avec le ministre du Transport ferroviaire de l’Inde, avant de visiter la Delhi Rail Corporation.  Lors d’une conférence de presse, Pravind Jugnauth avait fait mention que « l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam n’a jamais cru dans le projet métro léger ou métro express et que le ministre d’alors du Transport public, Anil Bachoo, avait annoncé à une réponse à une PNQ de Paul Bérenger que le gouvernement allait de l’avant avec le projet de bus transit system. C’est moi qui l’ai convaincu, alors qu’on négociait en faveur d’une alliance en 2010, après des négociations ardues, qu’on avait besoin d’un système de transport public qui soit performant pour les années à venir. C’est alors que ce projet a été introduit dans le programme électoral. »

Une promesse électorale de plus qui est en passe d’être honorée…


To Top