Actualités

Affaire Gentleman’s Club : Le dossier a été référé au DPP vendredi

Affaire Gentleman’s Club : Le dossier référé au DPP

Affaire Gentleman’s Club : Le dossier a été référé au DPP

Y a t’il eu trafic humain et complot ? C’est ce que devra étudier le bureau des Directeurs des Poursuites Publiques (DPP). L’affaire Gentleman’s Club a été soumis au DPP vendredi afin d’établir s’il y a matière de poursuite contre le gérant, Popo Hazareesing et les Ukrainiennes qui avaient été interpellés.

Le 1er octobre dernier, une descente policière orchestrée par l’inspecteur Sungur et son équipe de la Divisional Supporting Unit (DSU) sous la supervision de l’Assistant Commissaire de Police (ACP) Ramsurrun, Divisional Commander Western, ont surpris cinq Ukrainiennes et une Bélizienne exécutant des numéros de « topless poledancing »  dans ce pub à Flic-en-Flac. Ces filles âgées de 18 à 33 ans sont arrivées à Maurice il y a deux mois avec un visa de touristes. Lors de leurs interrogatoires par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Flic-en-Flac, elles ont toutefois nié être à Maurice pour travailler dans le club.

To Top