Politique

Alan Ganoo : « C’est ène coup de poignard… »

Alan Ganoo : « C’est ène coup de poignard… »

Alan Ganoo : « C’est ène coup de poignard… »

Le Mouvement Patriotique a tenu une conférence de presse samedi après-midi pour principalement commenter les départs des députés Raffick Sorefan, Joe Lesjongard, Kavi Ramano et les membres du bureau national. Le président du MP, Alan Ganoo est très remonté envers les démissionnaires : « séki fine kitte le parti pas ti p kapave suivre rythme ki moi ek camarade Jean-Claude Barbier ti pé imposé. Mo pose mo même la question commié dimoune Raffick Sorefan fine mobilisés pou nou bans activités ? En tout cas nou nullement affectés par zot départs. Fine éna ène complot ène manipulateur. »

Alan Ganoo a fait ressortir que lui et Jean-Claude Barbier sont des militants de longue date « militant koltar ». Il annonce que le MP aura son congrès avant la reprise des travaux de l’Assemblée nationale. « Bans faibles fine allé et nou pas pé attane aucun train passé pou rentre dans gouvernement. En tout cas ça vague de démission là couma dire ène coup de poignard… »

Il devrait ajouter : « On ne vas pas dramatiser non plus. Au sein du MP nous sommes sereins et confiants. On ne va pas s’attarder sur des attaques personnelles. En tout cas faire un nouveau parti n’était pas si facile et nous en étions conscients… »

Jean-Claude Barbier, lui, s’est attardé sur Joe Lesjongard. Il est d’avis que ce dernier voulait à tout pris être le président du MP et c’est pour cette raison qu’il a démissionné comme secrétaire général du parti.

To Top