Actualités

« Navin Ramgoolam n’avait rien fait pour les pauvres ! » declaration du ministre Showkutally Soodhun

« Navin Ramgoolam n’avait rien fait pour les pauvres ! » declaration du ministre Showkutally Soodhun

Le ministre des terres et du logement a procédé à une remise de chèque à 95 familles à travers le Roofs Slab Grant Scheme. Cette cérémonie s’est déroulé, au Rabitat hall ce vendredi 14 octobre. Le cout déboursé par le ministère pour l’allocation des cheques, est la bagatelle de Rs 11.8 millions. Cet argent concerne principalement l’aide du gouvernement en terme de materiau de construction, ainsi que le coulage de la dalle.

Dans son élocution, le ministre a mis l’accent sur les réalisations du gouvernement Lepep en ce qui concerne les plus démunis. Un don de Rs75, 000 est prévu aux familles ayant un revenu de base mensuel n’excédant pas rs 10 000». Les familles ayant un revenu de base mensuel entre Rs10, 000 et Rs15, 000 beneficieront de Rs 40,000. En effet, il salue cette initiative du Premier Ministre Sir Anerood Jugnauth et du ministre des finances Pravind Jugnauth. Il a aussi précisé que depuis qu’il est en poste son ministère a déboursé Rs 167 millions pour le Roofs Slab Grant Scheme.

Il a cependant mis en garde les squatters qui refusent de quitter les lieux, « nous bizin met l’ordre, discipline bizin primé ! », scande-t-il. Il a d’ailleurs, réaffirmé que « d’ici décembre, il n’y aura plus de squatters ». Il ajoute qu’en Janvier, ces derniers auront leurs propres maisons en toute légalité.

Showkutally Soodhun devait egalement égratigner l’ancien régime, principalement Navin Ramgoolam, qui selon lui, n’ « avait rien fait pour les pauvres ». Il poursuit, en affirmant que « li ti p zis ranz lakaz avek 1 sel lasam ». Il qualifie cette démarche d’inhumain. Ainsi, il dit que pendant dix ans au pouvoir, le gouvernement travailliste n’a construit que 2800 maisons, alors que  lui en deux ans, il a fait construire plus de 3000 maisons. Il pense pouvoir atteindre le chiffre de 5000 d’ici 2017.

Dans la meme foulée, Sowkutally Soodhun a fustigé l’attitude de certaines ONG, (en référence à la décision de déproclamation des plages). Il dit ne pas comprendre leur exaspération. « Cela concernera l’investissement des étrangers, qui implique la création  de plus de 2000 emplois, indirectement ou indirectement ».

To Top