Actualités

Olivier Bancoult : « Les Anglais ont tenté de me monnayer »

Olivier Bancoult : « Les Anglais ont tenté de me monnayer »

Olivier Bancoult : « Les Anglais ont tenté de me monnayer »

Lundi 3 octobre 2016

Dans une déclaration à une radio privée cet après-midi, Olivier Bancoult, l’un des porte-paroles de la communauté chagossienne, a allégué que la baronne Joyce Anelay lui aurait proposé lors de leur rencontre, une somme de £20 000, soit près de Rs 1 million, pour qu’il se dissocie de la démarche mauricienne auprès des Nations unies. Bancoult aurait cependant affirmé que les instances britanniques lui ont donné la garantie qu’ils feront tout en leur capacité pour aider les Chagossiens à avoir gain de cause dans leur bataille pour retrouver leur archipel.

Notons que la baronne Anelay, ou plus exactement la Baronness Joyce Anelay of St. John’s, pour lui donner son titre complet, est un membre en vue du gouvernement de Theresa May et est actuellement la Minister of State au Foreign and Commonwealth Office, le ministère des Affaires étrangères britanniques.

Pour rappel, la république de Maurice avait décidé de porter le contentieux chagossien devant l’Assemblée générale des Nations unies en septembre dernier pour pouvoir saisir la Cour internationale de justice. Toutefois, des rencontres au sommet ont eu lieu entre SAJ d’une part et Barack Obama et Boris Johnson d’autre part à New York, où des négociations ont été entamées avant tout pourvoi devant la Cour internationale de justice.

To Top