monde

Internationale : La Colombie dit ‘non’ à l’accord de paix avec les rebelles

Internationale : La Colombie dit ‘non’ à l’accord de paix avec les rebelles

Internationale : La Colombie dit ‘non’ à l’accord de paix avec les rebelles

Lundi 3 octobre 2016

La population colombienne a rejeté à la surprise générale l’accord de paix entre le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires (FARC). Le ‘non’ l’emporte avec 50.23 %.

Le président Juan Manuel Santos prend donc un sérieux revers mais il reste ouvert au dialogue. Il compte d’ailleurs convoquer dès aujourd’hui toutes les forces politiques, dont ceux qui se sont manifestées pour le ‘non’ afin de les écouter et d’ouvrir des espaces de dialogue. « Je continuerai à chercher la paix », a soutenu le président, tout comme le chef des FARC, Rodrigo Londono. « Les FARC déplorent profondément que le pouvoir destructif de ceux qui sèment la haine et la rancœur ait influé sur l’opinion de la population colombienne », a-t-il déclaré, dans une déclaration à la presse, à La Havane.

Même si la population est divisée sur la question, le ‘non’ va donc maintenir un climat de tension dans le pays car cela fait un demi-siècle que ce conflit armé oppose les combattants de la FARC et l’armée.

Sur la base des résultats de 99,79 % des bureaux de vote, le ‘non’ l’emporte avec 50,23 %, contre 49,76 % au ‘oui’, selon l’autorité électorale colombienne. L’écart représente moins de 60 000 voix sur 13 millions de bulletins. Le taux de participation s’est élevé à 37,28 %.

L’opposition jugeait l’accord trop favorable aux rebelles.

To Top