Faits Divers

Seychelles: Deux Américaines sont mortes d’un œdème pulmonaire aigu

Seychelles: Deux Américaines sont mortes d’un œdème pulmonaire aigu

Seychelles: Deux Américaines sont mortes d’un œdème pulmonaire aigu

Dimanche 2 octobre 2016
Deux Américaines, Annie Marie Korkki (37 ans) et Robin Marie Korkki (42 ans) ont été retrouvées mortes sur leur lit dans leur chambre d’hôtel Maia Resort à Mahé. L’autopsie a révélé que les deux victimes sont mortes d’un œdème pulmonaire aigu. Ce drame intrigue dans la mesure que les deux femmes sont mortes pour les mêmes raisons. Ce qui est rare, selon des médecins.
Les deux Américaines étaient en vacances aux Seychelles pour un mois et elles auraient dû reprendre la direction des États Unis le 22 septembre, mais elles ont repoussé leur retour pour deux jours. Elles ont quitté le Minnesota le 1er septembre. La presse internationale en parle depuis samedi. Les médecins se posent de multiples questions à ce sujet. Le Dr Patrick Lank de Chicago pense que leur décès pourrait être lié à une infection virale: “Two people at the same time is odd. It suggests more of a toxicologic or environmental cause, or a potential infection if they’re traveling together” a -t-il déclaré à AFP.
La thèse de ‘foul play’ reste aussi probable même si aucune trace de blessure n’a été décelée sur leur corps. C’est le personnel de ce luxueux hôtel qui a découvert les victimes allongées sur un seul lit.

To Top