Actualités

Personnes handicapées et tourisme : deux ONG s’adressent à la question

Personnes handicapées et tourisme : deux ONG s’adressent à la question
Personnes handicapées et tourisme : deux ONG s’adressent à la question

Personnes handicapées et tourisme : deux ONG s’adressent à la question

27 septembre 2016

La Commission Diocésaine du Tourisme et la Global Rainbow Foundation (GRF) ont mis sur pied un partenariat pour former les opérateurs du secteur du tourisme à inclure mieux les personnes handicapées dans le monde du tourisme. Le partenariat va considérer à travers ses ateliers de formation les problèmes auxquels les personnes handicapées doivent faire face, soit comme touristes, soit comme employés dans le secteur touristique.

« Cette année, dans le cadre de la Journée internationale du Tourisme qui a pour thème ‘Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous’, nous avons voulu cette association avec la GRF afin de mieux inclure des personnes en situation de handicap », explique Marie Malié, présidente de la Commission Diocésaine du Tourisme.

La première formation, qui a bénéficié de l’appui de l’AHRIM, a eu lieu le 27 septembre, Journée internationale du Tourisme, à l’hôtel The Ravinala Attitude à Balaclava, et a regroupé une trentaine d’opérateurs du tourisme – hôteliers, restaurateurs, agences de voyage, personnes responsables de l’accueil etc. « Cette formation avait pour but de sensibiliser les participants du secteur du tourisme de plusieurs concepts liés aux situations de handicap », indique le Dr. Youven Gopala de la GRF.

En effet, selon le Dr. Gopala, il existe de nombreux types de handicaps, visibles et cachés. « Sans avoir à devenir un expert sur le handicap, il est important, dans toutes les sphères de la vie professionnelle mais possiblement encore davantage dans le secteur du tourisme, de comprendre les difficultés et les capacités des personnes en situation de handicap. Ce niveau de compréhension a un impact direct sur la façon dont on considère, interagit, travaille et fournit des services aux personnes en situation de handicap. Une combinaison d’utilisation du langage et du comportement (handicap etiquette) est primordiale pour l’inclusion de la personne en situation de handicap. Nous espérons que cette initiative aidera à placer Maurice en haut de la liste des pays offrant un secteur touristique intégré et adapté aux personnes en situation de handicap ».

To Top