Actualités

PONZI SCHEME DE US$ 16 MILLIARDS : La FSC sévit contre Belvedere Management

PONZI SCHEME DE US$ 16 MILLIARDS : La FSC sévit contre Belvedere Management

PONZI SCHEME DE US$ 16 MILLIARDS : La FSC sévit contre Belvedere Management

La Financial Services Commission (FSC) a pris des sanctions contre Belvedere Management ce 8 septembre en révoquant son permis d’opération. Cela fait suite au Ponzi scheme de plus de US$ 16 milliards (environ Rs 608 milliards) impliquant des sociétés enregistrées dans l’offshore mauricien, qui avait secoué le monde de la finance en mars 2015.

Trouble in paradise. C’est ce qu’avaient titré les journaux étrangers spécialisés en mars 2015, sur le Ponzi scheme massif de Rs 608 milliards (US$ 16 milliards) impliquant plusieurs sociétés basées dans notre secteur offshore. Ce 8 septembre, l’instance régulatrice, notamment la Financial Services Commission (FSC), a pris le taureau par les cornes en prenant des sanctions contre Belvedere Management.

Le permis d’opération de la société a été révoqué. Le directeur de Belvedere Management, David Cosgrove, a écopé d’une suspension de cinq ans. Idem pour Henriette Marie Michelle. Ils n’ont plus le droit de diriger, et ce jusqu’en 2021, une quelconque société tombant sous la juridiction de la FSC ou faire des affaires dans le secteur financier à Maurice.

Selon la FSC, David Cosgrove n’est pas une « fit and proper person » du fait que les sociétés qu’il a dirigées ont enfreint de nombreuses règlementations. Mis à part Belvedere Management, Cosgrove était à la tête de RDL Management, Lancelot Global PCC, Four Elements PCC et Two Seasons PCC.

Il est à noter que la FSC a aussi nommé Yuvraj Thacoor comme liquidateur pour la dissolution ordonnée de Lancelot Global PCC, Four Elements PCC et Two Seasons PCC.

To Top