Actualités

Pravind Jugnauth : « Notre système westminstérien me permet d’être Premier ministre »

Pravind Jugnauth

POLITIQUE

Pravind Jugnauth : « Notre système westminstérien me permet d’être Premier ministre »

Mercredi 21 septembre 2016
Pravind Jugnauth, le leader du MSM est catégorique : il a le droit de devenir Premier ministre en vertu de la Constitution. C’est ce qu’il a affirmé lors du congrès du MSM le 21 septembre à Beau Bassin. « Je pose une question à Bérenger. Récemment en Angleterre, Theresa May est devenue Premier ministre en remplacement de David Cameron. Est-ce que cela veut dire que les Anglais sont immoraux? »

Pravind Jugnauth a rappelé à ses partisans que lorsqu’il a été accusé dans l’affaire MedPoint, il n’avait pas hésité à démissionner de son poste de ministre par principe. Après Bérenger, le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, en a pris pour son grade lui aussi. « Sous l’ère Ramgoolam, la Development Bank of Mauritius était en faillite. C’est nous avons redressé la situation. »

Frais d’examens du SC / HSC

Pravind Jugnauth est revenu sur les propos tenus par Navin Ramgoolam sur le secteur de l’éducation dimanche dernier, lors du congrès du PTr. « Aujourd’hui, Ramgoolam veut nous faire la leçon en créant une polémique sur les frais d’examens. Il ne faut pas oublier que c’est lorsque je suis devenu ministre que j’ai remis les subsides pour que les parents ne paient pas les frais d’examens et c’est moi qui ai réintroduit les subsides pour que la redistribution des pains reprenne. Ramgoolam ti rasse dipain dans la labouss enfants. »

Pour Pravind Jugnauth, cette mesure sur les frais d’examens imposée par le ministère de l’Éducation vise à rendre les parents beaucoup plus responsables et de veiller sur l’éducation de leurs enfants.

Création de 21 400 emplois

Le congrès du MSM a été l’occasion pour Pravind Jugnauth de mieux faire passer le budget auprès de ses partisans. « Deux mois après la présentation du budget, plusieurs mesures ont été mises en chantier. Nous sommes en train de créer un nouvel environnement pour que les investissements puissent suivre à tous les niveaux. » Pravind Jugnauth explique qu’une attention particulière a été accordée aux ti-dimoun dans le dernier budget. Il soutient qu’avec les nouvelles mesures du budget, 21 400 chômeurs auront un travail. « La création d’emploi reste notre priorité. »

Metro Express

Pravind Jugnauth s’est aussi exprimé sur le projet Metro Express. « Le métro facilitera la vie des Mauriciens. Avant ma démission comme ministre, le projet était de Rs 15 milliards et le coût est passé à Rs 25 milliards après. Nous avions protesté pour que l’Inde ne donne pas le contrat à la veille des élections. »

To Top