Actualités

Pravind Jugnauth : « Nous croyons dans le Metro Express, car c’est l’avenir… »

Pravind Jugnauth : « Nous croyons dans le Metro Express, car c’est l’avenir… »

Pravind Jugnauth : « Nous croyons dans le Metro Express, car c’est l’avenir… »

Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth a tenu un point de presse ce mardi après-midi afin d’élaborer sa mission officielle en Inde. Cependant, il n’a pas refusé à répondre aux questions des journalistes présents sur d’autres actualités.

Pravind Jugnauth s’est attardé sur le nouveau chapitre qui concerne les relations diplomatiques, économiques et cultures entre la Grande péninsule et Maurice. Il devrait faire ressortir que malgré que Narendra Modi avait un calendrier chargé, le Premier ministre indien a tenu à recevoir son homologue mauricien. Et d’ailleurs les discussions étaient amicales et cordiales.

Et Narendra Modi a signifié son soutien total en ce qui concerne le dossier Chagos.
Commentant sur sa mission en Inde, Pravind Jugnauth estime que : « cela a été une réussite totale. Notamment en ce qui concerne les relations entre Maurice et l’Inde et aussi en termes de relations personnelles avec le Premier ministre indien.» Dans la foulée, le leader du MSM devrait remercier la Grande péninsule pour le soutien financier de Rs 12.7 milliards pour la réalisation de grands projets. Cependant, une demande aditionnelle de $ 200 m a également été faite et ladite demande va etre considérer par le gouvernement indien.

Le DTAA a aussi été discuté lors de la visite de Pravind Jugnauth : «L’Inde pe renégocié akord avek lezot pei gayn enn competitive edge.» Et en ce qui concerne les visas, il a été question qu’il y a « réciprocité visa on arrival ». Pravind Jugnauth devrait faire ressortir que dans ce sens, Air Mauritius travaillera sur la manière comment augmenter les vols entre Maurice et l’Inde.

Le ministre des Finances semble très emballé quand il parle du Metro Express. Il nous a fait comprendre que ce dossier a été l’objet de discussions et dit avoir eu l’ocassion de visiter le métro de Delhi. Pravind Jugnauth devrait égratigné dans la foulée Navin Ramgoolam. Car ce dernier n’a jamais cru dans le projet Light Mail Metro Express. Il devrait même faire ressortir : « Voyez la réponse qu’il a donnée à Paul Bérenger avant 2010. Que son gouvernement allait de l’avant avec le projet Rapid Bus Transit. »

Pravind Jugnauth est catégorique et il a fait valoir qu’il croit fermement dans le Metro Express car c’est l’avenir. Un rapport sera prêt dans quelques semaines.

A l’heure des questions sur les deux communiqués du Conseil des ministres en ce qui concerne Heritage City, le leader du parti majoritaire devrait souligner : «Pour moi, le premier communiqué était exact et le gouvernement n’a pas encore pris la décision de faire revivre le projet. Le deuxième communiqué est inexact. Le PM a son point de vue, j’ai le mien.»

Le leader du MSM a souhaité ne pas répondre a une question de la presse en ce qui concerne s’il est prêt pour le poste du Premier ministre ? Il devrait même faire ressortir aux membres de la presse que le but de cette conférence est pour expliquer sa visite officielle en Inde.
Pravind Jugnauth a également fait ressortir que la « Bank of China a indiqué que Maurice est le gateway vers l’Afrique ».Ce qui résume à une coopération solide entre l’Inde, l’Afrique et Maurice.

Le ministre des Finances devrait égratigner Navin Ramgoolam sur sa facon de traiter le dossier Chagos. « Kan Navin ti premier minis jamais li fine rode enn rendez-vous ek premier ministre britannique. » Avec la pression du gouvernement mauricien, les Etats-Unis qui s’en soucient guère, finalement optent de résoudre cette situation de façon amicale. Pravind Jugnauth dit avoir « brief » Narendra Modi sur les menaces des Anglais et des Américains. «Il y a eu des formes de menaces. Nous prenons cela au sérieux. Je trouve dommage que deux grands pays se servent de moyens économiques ou politiques pour menacer Maurice.»Pravind Jugnauth : « Nous croyons dans le Metro Express, car c’est l’avenir… »

Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth a tenu un point de presse ce mardi après-midi afin d’élaborer sa mission officielle en Inde. Cependant, il n’a pas refusé à répondre aux questions des journalistes présents sur d’autres actualités.

Pravind Jugnauth s’est attardé sur le nouveau chapitre qui concerne les relations diplomatiques, économiques et cultures entre la Grande péninsule et Maurice. Il devrait faire ressortir que malgré que Narendra Modi avait un calendrier chargé, le Premier ministre indien a tenu à recevoir son homologue mauricien. Et d’ailleurs les discussions étaient amicales et cordiales.

Et Narendra Modi a signifié son soutien total en ce qui concerne le dossier Chagos.
Commentant sur sa mission en Inde, Pravind Jugnauth estime que : « cela a été une réussite totale. Notamment en ce qui concerne les relations entre Maurice et l’Inde et aussi en termes de relations personnelles avec le Premier ministre indien.» Dans la foulée, le leader du MSM devrait remercier la Grande péninsule pour le soutien financier de Rs 12.7 milliards pour la réalisation de grands projets. Cependant, une demande aditionnelle de $ 200 m a également été faite et ladite demande va etre considérer par le gouvernement indien.

Le DTAA a aussi été discuté lors de la visite de Pravind Jugnauth : «L’Inde pe renégocié akord avek lezot pei gayn enn competitive edge.» Et en ce qui concerne les visas, il a été question qu’il y a « réciprocité visa on arrival ». Pravind Jugnauth devrait faire ressortir que dans ce sens, Air Mauritius travaillera sur la manière comment augmenter les vols entre Maurice et l’Inde.

Le ministre des Finances semble très emballé quand il parle du Metro Express. Il nous a fait comprendre que ce dossier a été l’objet de discussions et dit avoir eu l’ocassion de visiter le métro de Delhi. Pravind Jugnauth devrait égratigné dans la foulée Navin Ramgoolam. Car ce dernier n’a jamais cru dans le projet Light Mail Metro Express. Il devrait même faire ressortir : « Voyez la réponse qu’il a donnée à Paul Bérenger avant 2010. Que son gouvernement allait de l’avant avec le projet Rapid Bus Transit. »

Pravind Jugnauth est catégorique et il a fait valoir qu’il croit fermement dans le Metro Express car c’est l’avenir. Un rapport sera prêt dans quelques semaines.

A l’heure des questions sur les deux communiqués du Conseil des ministres en ce qui concerne Heritage City, le leader du parti majoritaire devrait souligner : «Pour moi, le premier communiqué était exact et le gouvernement n’a pas encore pris la décision de faire revivre le projet. Le deuxième communiqué est inexact. Le PM a son point de vue, j’ai le mien.»

Le leader du MSM a souhaité ne pas répondre a une question de la presse en ce qui concerne s’il est prêt pour le poste du Premier ministre ? Il devrait même faire ressortir aux membres de la presse que le but de cette conférence est pour expliquer sa visite officielle en Inde.
Pravind Jugnauth a également fait ressortir que la « Bank of China a indiqué que Maurice est le gateway vers l’Afrique ».Ce qui résume à une coopération solide entre l’Inde, l’Afrique et Maurice.

Le ministre des Finances devrait égratigner Navin Ramgoolam sur sa facon de traiter le dossier Chagos. « Kan Navin ti premier minis jamais li fine rode enn rendez-vous ek premier ministre britannique. » Avec la pression du gouvernement mauricien, les Etats-Unis qui s’en soucient guère, finalement optent de résoudre cette situation de façon amicale. Pravind Jugnauth dit avoir « brief » Narendra Modi sur les menaces des Anglais et des Américains. «Il y a eu des formes de menaces. Nous prenons cela au sérieux. Je trouve dommage que deux grands pays se servent de moyens économiques ou politiques pour menacer Maurice.»

To Top