Actualités

Assemblée de l’ONU à New York Tête-à-tête entre Sir Anerood Jugnauth et Barack Obama

Sir Anerood Jugnauth : « Maurice soutiendra l’Inde pour faire accepter le hindi comme langue de travail reconnue aux Nations unies »

Assemblée de l’ONU à New York

Tête-à-tête entre Sir Anerood Jugnauth et Barack Obama

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, aura un tête-à-tête ce jeudi avec le président des États-Unis, Barack Obama. La reconnaissance de la souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos sera au menu des discussions.

Les États-Unis et la Grande-Bretagne redoutent une action devant la Cour internationale de justice. Les deux pays donnent l’impression de vouloir négocier. En effet, Sir Anerood Jugnauth va plaider la cause des Chagossiens ce mercredi 21 septembre lors de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Il sera l’un des 25 chefs d’état à intervenir. Les deux géants savent que la résolution portant sur la ‘demande d’avis consultatif de la Cour internationale de justice sur les effets juridiques de la séparation de l’archipel des Chagos de Maurice en 1965’ a de fortes chances de passer. Déjà, Maurice peut compter sur le soutien des pays non-alignés.

En avril 2016, le président américain Barack Obama et le Premier ministre anglais David Cameron ont discuté de ce dossier. Mais aucune proposition n’en est sortie. La pression ne cesse de monter sur le gouvernement anglais puisque l’UNCERD (UN Committee on the Elimination of Racial Discrimination) a recommandé que les Chagossiens aient le droit de retourner sur leurs îles, avec à la clé une compensation.

Ce tête-à-tête avec Barack Obama va très probablement précéder une autre rencontre majeure dans le contentieux chagossien. Boris Johnson, le ministre des Affaires étrangères britannique, souhaite effectivement discuter avec Sir Anerood Jugnauth. Pour l’heure, rien n’a transpiré sur une possible rencontre entre les deux hommes même si le gouvernement mauricien souhaite d’abord connaître les propositions des Anglais.

To Top