Actualités

Dossier Chagos – Olivier Bancoult nommé comme Chairman du Board de la Chagossian Welfare Fund

Dossier Chagos Olivier Bancoult nommé comme Chairman du Board de la Chagossian Welfare Fund
Dossier Chagos - Olivier Bancoult nommé comme Chairman du Board de la Chagossian Welfare Fund

Dossier Chagos – Olivier Bancoult nommé comme Chairman du Board de la Chagossian Welfare Fund

Le Conseil des ministres a avalisé ce vendredi 16 septembre la nomination d’Olivier Bancoult au poste de Chairman du Board de la Chagossian Welfare Fund. Une première bonne nouvelle pour les Chagossiens qui attendent avec impatience la décision de l’Assemblée générale des Nations unies si Maurice pourrait aller devant la Cour internationale de justice pour contester les dernières décisions de la Grande-Bretagne rendant caduc un jugement de la justice britannique qui donnait gain de cause aux Chagossiens.

Est-ce que la nomination de Bancoult à la tête du Board de la Chagossian Welfare Fund constitue un signe avant-coureur ? En nommant Bancoult, le gouvernement démontre une certaine volonté pour la cause des Chagossiens.

Depuis plusieurs années, Olivier Bancoult, fondateur et leader du Groupe Refugiés Chagos, ne lésine pas sur les moyens juridiques pour que son peuple puisse retourner aux Chagos. En 2000, Bancoult avait remporté un ‘high profile case’ contre le gouvernement britannique devant la Haute Cour d’Angleterre où des juges anglais déclareront nulle et non avenue la Immigration Ordinance de 1971 qui autorisait légalement le déracinement des Chagossiens et entravait tout retour quelconque.

Victoire de courte durée car le gouvernement britannique passera d’autres décrets avec effet rétroactif dans le but de contourner le jugement et fera appel devant d’autres instances supérieures, qui vont finalement casser ce jugement. Mais Olivier Bancoult n’a pas baissé les bras et a redoublé ses efforts pour faire reculer Britanniques et Américains. Il a aujourd’hui le soutien de la République de Maurice dans cette lutte.

Bancoult est né en 1964 sur l’île de Peros Banhos aux Chagos et va connaitre le déracinement des Chagossiens et l’exil à Maurice où il deviendra cadre à la Central Electricity Board.

To Top