Actualités

Conférence de presse Gayan : « Quelques cas de gastroentérite mais… »

Double pratique des médecins spécialistes : les infirmiers accueillent la décision d’Anil Gayan

Conférence de presse
Gayan : « Quelques cas de gastroentérite mais… »
Le ministre de la Santé et de la Qualité de la vie Anil Gayan est catégorique en ce qui concerne les médecins qui ne suivront pas les cours dans le cadre du Continuous Progressive Development (CPD). Selon le ministre, ils ne pourront pas pratiquer. Il a animé une conférence de presse en fin d’après-midi.

Sur l’épidémie de Salmonelle, Anil Gayan a expliqué qu’il y a quelques cas de gastroentérite à l’hôpital Jeetoo mais qu’il est « encore tôt pour dire que c’est lié à la Salmonelle. »

« Des random testing ont été effectués sur des poulets. Onze échantillons ont été prélevés à des fins d’analyses qui se sont révélées négatives », a déclaré le ministre. Ce dernier a aussi annoncé que son ministère a déjà lancé une campagne de sensibilisation.

A l’heure des questions, invité à donner son avis sur la primature éventuelle de Pravind Jugnauth, Anil Gayan a fait comprendre que cette question a déjà été discutée tout en ajoutant que c’est un « non issue ».

Pour revenir aux quatre thèmes de la conférence de presse en l’occurrence la closed list des universités qui dispensent des cours de formation en médecine, le Continuous Progressive Development, la Preregistration training et le shift system. En ce qui concerne la closed list, Anil Gayan n’a pas manqué de faire une sortie en règle contre certaine presse. Il a démenti le fait que cette liste fait la part belle aux universités se trouvant dans des pays arabes.

« Sur les 198 universités de 39 pays, il n’y a que sept qui sont des pays arabes. Cela ne veut pas dire que ces universités arabes ne sont pas bonnes. »
Selon le ministre, avec cette liste, le gouvernement veut s’assurer que « les médecins formés soient à la hauteur des attentes. » Le Dr Nawoor, membre du Medical Council, a, pour sa part, souligné que « tous les médecins du public et du privé sont bons » mais « nous voulons qu’ils soient meilleurs. »

A la question de savoir si la closed list sera figée, le ministre Anil Gayan a précisé qu’il y a la possibilité d’une mise à jour chaque cinq ans. Par rapport à la Preregistration training, le ministre de la Santé a fait ressortir que les trainees doivent passer par un examen qui sera supervisé par le National Board of Examination de l’Inde vers la mi-octobre. Car seul ceux ayant participé à cet examen seront éligibles pour le preregistration.

« Le projet pilote de shift system mis en place en avril dernier est un succès. Il sera étendu d’où le recrutement prochain de 310 médecins additionnels. Le shift system est dans l’intérêt des médecins et des patients. »

Selon le ministre, le PRB préconise que les médecins fassent 40 heures contrairement aux 33 heures préconisait par l’Association des médecins.

To Top