Sport International

WADA: Des accusations infondées, selon la Russie

ADA: Des accusations infondées, selon la Russie
WADA: Des accusations infondées, selon la Russie

WADA: Des accusations infondées, selon la Russie
Des accusations infondées. Les responsables russes ont tenu à réfuter tout lien avec le groupe de hackers Fancy Bears, auteur du piratage informatique de l’Agence mondiale anti-dopage et des fuites des données concernant Simon Biles et les soeurs Williams. ««Non! Comment, comment ? Comment pouvez-vous dire que ce sont des pirates informatiques de Russie ? Vous accusez la Russie pour tout», a réagit le ministre des Sports russe, Vitaly Mutko.

Le dirigeant estime que « la Russie peut aussi être victime» et affirme être inquiet car « les hackers ont les mêmes informations concernant des athlètes russes ». Plus tôt, le porte-parole du Kremlin avait démenti les accusations de l’Agence mondiale antidopage. « Il n’y a aucune implication de Moscou, du gouvernement russe et des services spéciaux dans de telles actions. Ceci est complètement exclu », a déclaré Dmitri Peskov.

To Top