Actualités

Fièvre aphteuse: Les boeufs livrés mais chacun doit prendre ses responsabilités

Fièvre aphteuse: Les boeufs livrés mais chacun doit prendre ses responsabilités

Fièvre aphteuse: Les boeufs livrés mais chacun doit prendre ses responsabilités

Le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a donné l’autorisation pour livrer les boeufs qui sont toujours en bonne santé sur les trois fermes. Mais chacun doit assumer ses responsabilités. 1300 bêtes additionnels ont commencé à être livrées dimanche.

Après des heures de négociations déroulées sous haute tension, car les propriétaires de ces boeufs, ont passé des heures devant les fermes et l’hôtel du gouvernement, pour mettre de la pression, le ministre Mahen Seeruttun a donc cédé en enlevant l’interdiction qui pésait sur les fermes pour ne pas livrer des bêtes. Une décision prise après que des animaux ont présenté de signes de la fièvre aphteuse sur les trois fermes qui sont Socovia, Jhurry et Sooreefarm. 1300 bêtes additionnels ont commencé à être livrer à leurs propriétaires sans les certificats.

Mais ce matin, sur les antennes de Radio Plus, le secrétaire du PMSD, le Dr Mamade Khodabaccus, a demandé à la communauté musulmane de ne pas jouer avec leur santé. “Il est important que chacun exige un certificat de bonne santé avant de prendre livraison des boeufs. Il faut jouer avec la santé. Que chacun assume ses responsabilités’.

Consommer la viande d’un boeuf contaminé n’est pas mortel selon des recherches publiées, mais les risques d’infection existent. Une personne contaminée souffrira de vomissements et de fièvre. Des ulcères se formeront dans sa bouche.

To Top