Actualités

Première réunion du Comité exécutif de l’Association des parlementaires de la Commission de l’océan Indien – AP-COI

Association des parlementaires de la Commission de l’océan Indien – AP-COI
Première réunion du Comité exécutif de l’Association des parlementaires de la Commission de l’océan Indien – AP-COI

Première réunion du Comité exécutif de l’Association des parlementaires de la Commission de l’océan Indien – AP-COI

Le Comité exécutif de l’Association des parlementaires de la Commission de l’océan Indien (AP-COI) a tenu sa première réunion le mercredi 7 septembre 2016 à Beau Vallon, Seychelles, en partenariat avec le Secrétariat général de la COI et le soutien de l’Union européenne. Cette rencontre a permis au Comité exécutif d’initier une réflexion approfondie sur le plan d’action que compte mener l’AP-COI en 2017.

Le Comité a travaillé sur les trois axes prioritaires d’intervention retenus par la Conférence Constituante de l’AP-COI à savoir (i) Paix et stabilité, (ii) Petits Etats insulaires en développement et préservation de l’environnement, et (iii) réflexion sur la relation UE – ACP à la fin de l’accord de Cotonou en 2020. Durant cette réunion du Comité exécutif, les parlementaires ont jugé nécessaire d’élargir le champ d’intervention de l’AP-COI à d’autres thématiques de premier ordre pour la région. Il s’agit des enjeux sanitaires et phytosanitaires, de la sécurité alimentaire notamment au travers du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnel (PRESAN) et du renforcement de la coopération avec le secteur privé des pays membres de la COI.

Souhaitant battre le fer tant qu’il est encore chaud, l’Association relancée en mai dernier à Maurice, a effectué sa première activité sur le terrain avec une mission d’observation des élections législatives aux Seychelles conduite par le Président du Comité exécutif, l’honorable Freddie MAHAZOASY, Vice-président de l’Assemblée parlementaire de la République de Madagascar. Cette mission de l’AP-COI se compose de huit parlementaires comoriens, malgaches et mauriciens. Suite à cette mission, le Comité exécutif remettra au Secrétaire général de la COI un rapport faisant état de l’appréciation des parlementaires sur le bon déroulement du processus électoral. Cette activité de l’AP-COI vise le renforcement de la paix et de la stabilité dans la région par l’enracinement de la culture démocratique.

To Top