Actualités

Affaire Boskalis: Des Néerlandais témoigneront le 1re, 8, 21 et 28 novembre

Affaire Boskalis: Des Néerlandais témoigneront le 1re, 8, 21 et 28 novembre
Affaire Boskalis: Des Néerlandais témoigneront le 1re, 8, 21 et 28 novembre

Affaire Boskalis: Des Néerlandais témoigneront le 1re, 8, 21 et 28 novembre

La cour de Rotterdam a arrêté les dates durant lesquelles les cadres néerlandais, témoins clés dans l’affaire Boskalis, seront auditionnées par les avocats. Siddick Chady, ancien ministre et ex-chairman de la Mauritius Ports Authority et Prakash Maunthrooa, ancien directeur général de MPA ont été poursuivis sous la loi POCA.

En cour mercredi, Jean Michel Ah-Sen, qui représente les intérêts du Directeur des Poursuites publiques, a informé la magistrate des dispositions prises par la Cour de Rotterdam, Pays-Bas pour permettre aux deux témoins, Antonius Theodorus de Goede et Jan Cornelius Haak de donner leurs versions dans cette affaire. Ces deux témoins étaient venus à Maurice mais avait quitté le pays pour des raisons de sécurité.

Siddick Chady est poursuivi sous la loi POCA (Prevention of Corruption Act). Il lui est reproché d’avoir touché des pots-de-vin de la firme néerlandaise Boskalis International BV après l’octroi d’un contrat pour le dragage du Canal Anglais dans le port en 2006.
Prakash Maunthrooa est lui accusé de complicité.

To Top