Actualités

Pravind Jugnauth: “Il est temps de passer à l’action”

Pravind Jugnauth: “Il est temps de passer à l’action”

Pravind Jugnauth: “Il est temps de passer à l’action”

Après le vote du Finance Bill à l’assemblée nationale, l’heure est maintenant à l’exécution des mesures annoncées dans la Budget 2016-17. Rencontrant la presse ce jeudi, le ministre des Finances, Pravind Jugnauth a annoncé la création d’un comité ministérielle comprenant 10 de ses collègues ministres, trois task forces, un High Level Committee. Les différents ministères ont déjà obtenu l’argent nécessaire pour enclencher les réformes.

383 mesures à appliquer et une cinquantaine ont déjà force de loi. Le Grand Argentier ne vend pas des rêves. Il souhaite que tout aille vite. Il y’a d’abord et avant tout ce comité ministériel que Pravind Jugnauth va lui-même présidé. “Le comité comprendra dix ministres et on se réunira le 20 septembre pour la première fois”, indique Pravind Jugnauth. Ce comité ministériel regroupera ses homologues du Logement et des Terres, de l’Énergie, des Infrastructures publiques, de l’Éducation et des Services financiers entre autres.

Pour assurer que les reformes se font correctement dans la fonction publique, c’est le comité ministériel qui suivra étape par étape sa évolution. Les rôles des trois task forces ont également été définis. Leur principal tache consiste à assurer une coordination et une cohérence dans l’exécution des mesures que le ministre a annoncé dans son budget. Les ministres Mahen Seeruttun, Nando Bodha et Leela Devi Dhookun auront aussi à identifier les contraintes et assurer que des solutions sont trouvées pour faciliter la mise en applications des mesures.

Pravind Jugnauth a aussi annoncé que le High Level Committee qui planchera sur la reforme de la pension, secteur très sensible, comprendra outre la ministre de la sécurité sociale, les ministres suivants: Aurore Perraud, Roshi Bhadain, Ravi Yerrigadoo et Pradeep Roopun. Formeront partie également de ce HLC des représentants syndicaux et du secteur privé.

A noter que toutes ces décisions ont déjà eu l’approbation du Cabinet ministériel.

To Top